Auteur :  Gilbert Gastebois

Règle du jeu : 

Chaque joueur ( vous et l'ordinateur si vous êtes seul ) possède 15 pions placés sur les flèches 1 ( 2 ), 12 ( 5 ), 17 ( 3 ) et 19 ( 5 ). L'ordinateur a les noirs.
Les pions blancs se déplacent  dans le sens des aiguilles d'une montre et les noirs en sens inverse.
A chaque tirage de deux nombres, on déplace un pion d'un nombre de cases égal à l'un des deux nombres, puis un autre pion ou le même d'un nombre de cases égal à l'autre nombre. Si on tire deux fois le même nombre, on effectue quatre déplacements.
Un déplacement est possible si la flèche d'arrivée est vide ou si elle contient des pions de la même couleur ou si elle contient un seul pion de l'autre couleur appelé blot. Le blot est alors frappé, il est placé sur la barre centrale.
Si on ne peut jouer aucun pion, on passe son tour.
Quand un pion est frappé, il est le seul qui puisse être joué pour le réintégrer dans le jeu en début de parcours ( si on tire un 4 et que la flèche 4 est jouable, on le place sur la flèche 4 ).
Le but est de sortir les pions du jeu, pour cela, il faut que tous les pions soient rassemblés dans le carré de fin de parcours ( son jan intérieur ). On peut sortir un pion si le nombre joué sort exactement le pion ou si le nombre est supérieur et que le pion n'a aucun autre pion de sa couleur derrière lui.
Une partie se joue en un certain nombre impair ( au choix ) de points.
A chaque moment du jeu, chaque joueur peut proposer de doubler l'enjeu. L'adversaire peut accepter ou refuser, s'il accepte, il gagne le droit exclusif de proposer ou non et quand il le souhaite de doubler à nouveau l'enjeu et ainsi de suite, s'il refuse, il abandonne et son adversaire gagne une fois l'enjeu.
La manche s'arrête quand un joueur a sorti tous ses pions. Le gagnant gagne une fois l'enjeu si son adversaire a commencé à sortir ses pions, deux fois l'enjeu si ce n'est pas le cas, il est alors gammon et trois fois l'enjeu s'il n'a sorti aucun pion et qu'il a encore au moins un pion frappé ou placé dans son carré de départ (  Le jan intérieur de l'adversaire ), il est alors backgammon.
A chaque début de manche, le premier à jouer est tiré au sort et les joueurs conservent leur couleur.

image absente