Auteur :  Gilbert Gastebois              Commander

Le programme représente une sonde de Hall en germanium. 
Pour permettre une meilleure observation du phénomène, le temps d'établissement de la tension de Hall a été énormément exagéré.
Le rapport entre le nombre de particules affichées et le nombre réel est de 1 pour 2,64.1012 pour le Ge dopé et de 1 pour 2,64.10pour le Ge intrinsèque.

Modifier les valeurs de l'intensité I et du champ magnétique B avec les boutons de réglage.
On les déplace avec la souris ou en utilisant les flèches Haut/Bas ( On change alors de bouton avec la touche Espace ).

On peut choisir l'épaisseur d de la plaque, le type p ou n du dopage et la densité n des porteurs ( entre 2.1022/m3 et  6.1022/m3
ou utiliser du germanium pur ( intrinsèque ) ne = nt = 2,4.1019/m3 à 25°C.

Le voltmètre indique la tension de Hall.

Germanium : 

Mobilités :  µe = 0,4  T-1     µt = 0,19 T-1
Densités des porteurs intrinsèques à 25°C : ne = nt = 2,4.1019 m-3

Etude théorique  de l'effet Hall.

Auteur :  Gilbert Gastebois